CBD for Multiple Sclerosis
8 min.

Update:

CBD est l’acronyme de cannabidiol. C’est un composant du chanvre et du cannabis qui ne possède pas les effets intoxicants et addictifs du  tétrahydrocannabinol (TCH). De ce fait, le CBD est légal, vendu et utilisé dans de nombreux pays du monde.

Des recherches ont montré qu’il apportait beaucoup de bienfaits au corps humain grâce a sa forte concentration en cannabinoïdes. Des études ont montré que le CBD est capable de guérir de nombreuses maladies et problèmes de santé, dont la sclérose en plaques.

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?

La sclérose en plaques est une maladie neurologique auto-immune qui affecte le système nerveux central. Cette maladie chronique est progressivement affaiblissante. Il s’agit d’une des maladies auto-immunes les plus courantes, touchant principalement les jeunes adultes et les personnes d’âge moyen.

La maladie attaque progressivement le corps et affecte la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Il leurs devient rapidement impossible  de travailler. De l’aide et des soins sont aussi nécessaires. Pour beaucoup de personnes atteintes, la spasticité nuit réellement à leur qualité de vie à cause des spasmes musculaires et des membres rigidifiés.

Symptômes communs de la sclérose en plaques

  • réduction de la mobilité
  • fatigue
  • douleurs
  • déficience sensorielle
  • paralysie
  • dysfonction vésicale
  • spasticité

Comment le CBD aide t-il à traiter la sclérose en plaques ?

Le CBD et le THC sont les deux substances chimiques biologiquement actives des cannabinoïdes. Le THC est le produit chimique psychoactif que l’on trouve dans la marijuana. Le CBD n’est pas psychoactif et ne donne donc pas une sensation de « high ». C’est (dans la plupart des pays) une substance légale qui a aidé les patients atteints de sclérose en plaques et d’autres maladies.

On pense que le CBD et le THC ont des propriétés thérapeutiques, en ce qui concerne la sclérose en plaques12. Ces propriétés peuvent contribuer à améliorer la mobilité et à réduire la douleur. Il est démontré que le CBD est anti-inflammatoire et antipsychotique 34. Cela peut aider à soulager la douleur ainsi que la dépression provoquée par la SEP. Le traitement par CBD peut également aider à soulager les douleurs abdominales et la spasticité musculaire. Montel Williams, patient atteint de SEP et personnalité de la télévision américaine, utilise du cannabis médical pour gérer ses symptômes de SEP. Il est un éminent défenseur du cannabis médical et parle de la légalisation et de l’acceptation du CBD depuis des décennies. C’est un mouvement qui prend de l’ampleur dans la communauté de la SEP ces dernières années.

Quels sont les effets bénéfiques du CBD ?

L’utilisation de CBD pour traiter les symptômes de la sclérose en plaques peut améliorer la qualité de vie de la plupart des patients. Une étude publiée en 2013 dans la revue « Neurobiology of Disease » aborde ce sujet. Elle confirme la protection durable du cannabidiol (CBD) contre les effets nocifs de l’inflammation dans un modèle viral de sclérose en plaques5. Avec une utilisation régulière, les spasmes pourraient être réduits par un effet antispasmodique de la CBD.
L’utilisation du CBD dans la sclérose en plaques est de plus en plus populaire en raison de la façon dont les patients se sentent généralement mieux en l’utilisant. De nombreux pays dans le monde ont légalisé et contrôlé l’utilisation du CBD médicinal.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Le CBD est une substance chimique naturelle sûre, avec peu d’effets secondaires. Toutefois, comme pour tout traitement, certains patients ressentent des effets secondaires6. Il s’agit notamment de la sécheresse de la bouche, de l’hypotension et de la somnolence.
Heureusement, boire beaucoup d’eau peut aider à résoudre le problème de la bouche sèche. À fortes doses, le CBD peut entraver la productivité d’autres médicaments en affectant les enzymes du foie. Ceci est considéré comme un effet secondaire mais peut être évité ou facilement inversé en ajustant les doses.
Article associé : Effets secondaires de l’huile de CBD : Le guide complet

Quelle quantité de CBD utiliser ?

Chaque personne est unique et la réaction de chacun face au CBD est différente. Basé sur le guide du livre de Leinow & Birnbaum « CBD : A patient’s guide to Medical Cannabis »7 nous recommandons la méthode Step-Up, qui consiste à augmenter progressivement la dose jusqu’à l’obtention des résultats souhaités. Leinow & Birnbaum recommandent de commencer avec une dose standard pour la sclérose en plaques. Avec précaution, la dose peut être augmentée jusqu’à une macro-dose. Pour en savoir plus sur les différentes doses et sur la façon de prendre correctement votre huile de CBD, veuillez lire notre guide de dosage du CBD.

Comment doit être administré le CBD ?

Il existe plusieurs manière d’administrer le CBD. La plus commune est d’utiliser une pipette avec l’huile de CBD. Il existe également des extraits de CBD et des gélules. Certains préféreront vapoter le CBD liquide grâce à une cigarette électronique. On peut aussi trouver des crèmes et des baumes contenant de l’huile de CBD, pour soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Que dit la recherche ?

De nombreuses données précliniques et cliniques montrent que les médicaments à base de cannabinoïdes réduisent les symptômes de spasticité dans la sclérose en plaques et d’autres maladies neurodégénératives8.
Une autre étude9 a été menée pour étudier les effets du traitement au cannabis sur la douleur neuropathique. Les patients des deux groupes ont reçu des sprays oraux sous forme de placebos ou de CBD pendant plusieurs semaines. La plupart des patients qui ont reçu du CBD ont eu moins de douleur que les autres.

Références

  1. ox, P., et al. « The effect of cannabis on tremor in patients with multiple sclerosis. » Neurology 62.7 (2004) : 1105-1109 []
  2. Consroe, Paul, et al. « The perceived effects of smoked cannabis on patients with multiple sclerosis. » European neurology 38.1 (1997) : 44-48 []
  3. Costa, Barbara, et al. „The non-psychoactive cannabis constituent cannabidiol is an orally effective therapeutic agent in rat chronic inflammatory and neuropathic pain.“ European journal of pharmacology 556.1-3 (2007): 75-83. []
  4. Nagarkatti, Prakash, et al. „Cannabinoids as novel anti-inflammatory drugs.“ Future medicinal chemistry 1.7 (2009): 1333-1349 []
  5. Mecha, M., et al. « Cannabidiol provides long-lasting protection against the deleterous effects of inflammation in a viral model of multiple sclerosis : a role for A2A receptors. » Neurobiology of disease 59 (2013) : 141-150 []
  6. Iffland, Kerstin, and Franjo Grotenhermen. „An update on safety and side effects of cannabidiol: a review of clinical data and relevant animal studies.“ Cannabis and cannabinoid research2.1 (2017): 139-154. []
  7. Leinow,, L. and Birnbaum, J. (2017). CBD: A Patient’s Guide to Medicinal Cannabis. North Atlantic Books. []
  8. Valerio Chiurchiù, Mario van der Stelt, Diego Centonze, Mauro Maccarrone, The endocannabinoid system and its therapeutic exploitation in multiple sclerosis: Clues for other neuroinflammatory diseases,
    Progress in Neurobiology []
  9. Langford, R. M., et al. « A double-blind, randomized, placebo-controlled, parallel-group study of THC/CBD oromucosal spray in combination with the existing treatment scheme, in the relief of central neuropathic pain in patients with multiple sclerosis ». Journal of neurology 260.4 (2013) : 984-997. []

Rejoignez des utilisateurs du CBD sur Facebook !
Vous souhaitez bénéficier de l'expérience d'autres utilisateurs du CBD ? Vous avez des questions sur le CBD ? Il existe un groupe facebook actif sur le CBD.

A Propos de l'Auteur

Alyssha Bal

Commentaires

  1. Avatarfrancois Quarre

    Ca fait à peine quelques jours que je prend Elixir CBD et je dors toutes mes nuits , ce que je ne fait plus depuis longtemps . Personnellement je le recommande j,ai beaucoup moins mal que d habitude les nuits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *