cbd and restless leg syndrome
7 min.

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Egalement connue sous le nom de maladie de Willis-Ekbom, le SJSR est un trouble neurologique qui touche environ une personne sur dix. De nombreuses personnes ne présentent que des symptômes bénins, mais d’autres, il s’agit d’une maladie grave qui peut s’avérer très dure à supporter. Les symptômes comprennent habituellement une sensation de palpitations, de picotements ou de fourmillements dans les jambes, et parfois dans les bras ou dans le reste du corps. Ces sensations sont très désagréables, et sont habituellement plus intenses la nuit, ce qui entraîne une perte de sommeil. Pour soulager ces sensations, l’envie de bouger ou de frotter les membres devient récurrente. Il est aussi difficile de s’asseoir ou de rester allongé pendant de longues périodes.

Quelles sont les causes du syndrome ?

Certaines preuves ont montré que le SJSR est lié à des problèmes liés au taux de dopamine. Cette hormone aide à réguler le mouvement, et si elle est produite en quantité insuffisante dans le cerveau, cela peut créer des mouvements involontaires. Le niveaux de dopamine diminue naturellement à la fin de la journée ce qui peut contribuer à l’aggravation du SJSR pendant la nuit. De plus, une carence en fer dans la circulation sanguine est fortement liée à un faible taux de dopamine, de sorte que l’anémie peut être une cause du SJSR.

Les affections sous-jacentes comme le diabète, la fibromyalgie, la maladie de Parkinson et la polyarthrite rhumatoïde peuvent également contribuer au SJSR. Il en va de même pour certains médicaments, y compris les antidépresseurs, antihistaminiques, lithium et antipsychotiques.

On sait que la génétique prédispose à la maladie mais il est aussi fréquent que des personnes souffrent du syndrome sans connaître les causes exactes. Parfois, les analyses sanguines ne montrent aucune anomalie. Quelle qu’en soit la cause, le CBD peut aider contre le syndrome dans de nombreux cas. 

Huile de CBD contre le syndrome des jambes sans repos

Le traitement du SJSR n’est pas facile et actuellement, aucun traitement définitif n’est connu. La plupart du temps, les personnes atteintes se voient prescrire des agonistes, de la dopamine et des médicaments qui augmentent le fer, des médicaments anti-épileptiques et des somnifères. Cependant, la plupart de ces médicaments ont des effets secondaires.

Explications

L’huile de CBD ne peut pas guérir la maladie, mais elle peut aider à gérer les symptômes pour améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent. L’huile de CBD offre un soulagement du SJSR en calmant et en relaxant le corps, et en favorisant un sommeil de qualité. Les mouvements involontaires et l’anxiété sont considérablement réduits. Le CBD a un impact sur la dopamine et augmente les niveaux de neurotransmetteurs dans le cerveau. Les symptômes de la maladie de Parkinson peuvent également être grandement diminués par l’huile de CBD.

Qu’en dit la recherche ?

Une petite étude1 menée au centre des neurosciences cliniques de Bordeaux a conclu que 83 % des participants ont constaté une réduction considérable de leurs symptômes. En ce qui concerne les remèdes naturels contre le syndrome des jambes sans repos, l’étude n’a porté que sur six personnes. Bien que le petit nombre de participants utilisés signifie que l’étude n’est pas concluante sur le plan statistique, 5 des 6 personnes ont constaté une amélioration de leur état.

Dans une autre étude2 sur le cannabis, la douleur et le sommeil, il a été établi que le cannabis favorise le sommeil. Aussi, le SJSR a été mentionné dans la liste des conditions médicales qui pourraient être améliorées grâce à la plante. 

Comment utiliser le CBD ?

Il existe différents modes d’utilisation du CBD contre le SJSR. Ainsi, il est important de choisir la méthode la plus adaptée à vos besoins.

Les huiles de CBD sont disponibles en petites bouteilles avec compte-gouttes. Les gouttes sont placées sous la langue et l’huile est ensuite absorbée dans le corps.Il est aussi possible de trouver des gélules à avaler qui contiennent de l’huile de CBD. Cependant, une parti du CBD sera dégradé par le foie contrairement avec la méthode sublinguale.
Un autre moyen plus rapide de ressentir les bienfaits du CBD est d’utiliser les e-liquides de CDB par inhalation. La vapeur pénètre dans les poumons et atteint rapidement la circulation sanguine.
L’utilisation locale avec une crème de CBD pour les jambes fonctionne très bien aussi. L’huile de lavande, l’arnica et l’huile de menthe poivrée sont aussi utilisées dans les crèmes pour leurs pouvoirs apaisants.

CBD contre la fibromyalgie

Environ 30% des femmes atteintes de fibromyalgie souffrent également de SJSR. La prise d’huile de CBD contre le syndrome aura ainsi l’avantage supplémentaire d’aider à soulager les symptômes de fibromyalgie tels que les douleurs chroniques musculaires, la dépression et l’incapacité à se concentrer. Bien qu’il y ait eu peu de recherches scientifiques sur l’utilisation de l’huile de CBD pour traiter la fibromyalgie, elle gagne en popularité auprès des malades. 

Article associé : CBD contre la fibromyalgie

Conclusion

Le CBD contre le syndrome des jambes sans repos peut être efficace. Le besoin de bouger constamment est considérablement réduit, ce qui se traduit par des nuits de sommeil réparatrices. Que l’huile soit prise par voie orale ou qu’il s’agisse d’une crème pour les jambes, le CBD aide aujourd’hui un grand nombre de personne. 

Pour finir, le syndrome n’a pas toujours besoin d’être traité. S’il n’a pas d’impact sérieux sur la qualité de vie, alors, d’autres méthode peuvent être envisagées. C’est le cas de la pratique d’une activité sportive ou d’un changement de régime alimentaire.

Références

  1. Shannon, Scott, and Janet Opila-Lehman. „Effectiveness of cannabidiol oil for pediatric anxiety and insomnia as part of posttraumatic stress disorder: a case report.“ The Permanente Journal 20.4 (2016): 108 []
  2. Russo EB, Guy GW und Robson PJ. „Cannabis, pain, and sleep: lessons from therapeutic clinical trials of Sativex, a cannabis-based medicine.“ PubMed Chem. Biodivers (2007) []

Rejoignez des utilisateurs du CBD sur Facebook !
Vous souhaitez bénéficier de l'expérience d'autres utilisateurs du CBD ? Vous avez des questions sur le CBD ? Il existe un groupe facebook actif sur le CBD.

Commentaires

  1. AvatarZanardelli Thérèse

    Merci de votre information concernant l’huile de CBD. Toutefois j’aimerais savoir à quel moment il serait préférable de la prendre pour qu’elle soit efficace , ayant à la fois des douleurs nocturnes à cause de mon problème SJSR mais également dans la journée entraînant des difficultés pour marcher ou simplement tenir debout.
    Bien sûr je suis traitée avec du ropinirole 2mg mais il ne règle pas le problème de la douleur.
    Sans doute ma question est-elle délicate. Merci toutefois de me donner votre avis à propos de l’huile en question.
    Bien cordialement

    1. Hemppedia TeamHemppedia Team

      Bonjour,

      Pour commencer, nous vous déconseillons de prendre du CBD en plus de votre médicament actuel sans consulter l’avis d’un médecin ou d’un professionnel de santé car le CBD pourrait entrer en intéraction avec ce médicament.

      Ensuite, en ce qui concerne le dosage et le bon moment de la journée pour consommer l’huile, il n’y a pas de réponse définitive et universelle. C’est à vous de trouver ce qui vous convient le mieux en vous basant sur votre propre expérience.
      Cela dit, il peut être intéressant de prendre quelques gouttes après un repas ou après avoir consommé des aliments gras car le CBD est plus facilement absorbé par l’organisme. Pour vous aider la nuit, vous pourriez essayer l’huile environ 30 minutes avant de vous coucher.

      Notez que pour de meilleurs résultats, l’huile doit se prendre sous la langue.

      Nous espérons avoir pu vous apporter quelques éléments de réponse.
      Bien à vous,
      L’équipe Hemppedia

  2. Avatarcatherine lack

    Bonjour,
    Souffrant du Syndrome des Jambes sans repos de façon tres sévère et avalant tous les soirs 2 comprimes de Trivastal 50mg en LP, ma vie personnelle est fortement pénalisée et impactée par cette « cochonnerie » de maladie. D’autant plus que le Trivastal a des effets secondaires importants apres ingestion, provoquant d’enormes nausées, terribles maux de crane, une perte de la vigilance, ect…ect…et met 3H à agir ….Il faut donc tout timer, et avoir une vie rigoureuse, avec une discipline quasiment militaire! Apres avoir lu votre article sur le CDB therapeutique dont j’ai de plus en plus souvent entendu parler, je voudrais savoir quel serait pour moi le meilleur dosage et sous quelle forme galenique. MERCI infiniment pour votre retour, si deja il me faut avaler des substances médicamenteuses pour soigner mon mal, autant qu’elles soient les plus naturelles possible, car entre la peste et le cholera…… il faut bien faire un choix! MERCI a vous pour vos précieux renseignements. Salutations, Catherine L.

    1. Hemppedia TeamHemppedia Team

      Bonjour,
      L’huile de CBD est la manière la plus facile et pratique de consommer du CBD. Elle se consomme en gouttes à mettre sous la langue et vous pouvez facilement adapter son dosage à vos besoins. De manière générale, il vaut mieux commencer par un produit faiblement concentré en CBD (comme l’huile de CBD 5% proposée par Nordic Oil, par exemple) pour habituer progressivement votre corps au CBD. Mais certaines personnes qui ont des douleurs fortes commencent directement par une huile de CBD 15% ou 20%.
      Si vous utilisez une cigarette électronique, les e-liquides sont aussi un bon moyen de consommer du CBD. Quant aux gélules de CBD, elles sont moins pratiques à doser mais conviennent généralement aux personnes qui n’apprécient pas le goût particulier de l’huile.
      Bien à vous,
      L’équipe Hemppedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *