CBD contre l'epilepsie
5 min.

Le témoignage de Giusy

Je souffre d’une épilepsie résistante aux médicaments avec des absences, un tremblement essentiel (la cause n’est pas encore définie) et une paresthésie dans mes mains (c’est une conséquence de l’épilepsie).

J’ai commencé avec un pourcentage plus faible d’huile de CBD de Nordic Oil (puisque c’était la première fois que j’utilisais du CBD) et maintenant j’utilise une huile à 20% et une pâte à 40% de CBD en raison de la complexité de mes conditions.

J’étais une personne en très bonne santé. Je ne pouvais même pas attraper un rhume ! Mes problèmes de santé ont commencé après que j’ai perdu mon père d’un cancer. « Épilepsie causée par un choc », ont déclaré les médecins. La douleur de la perte de mon père a été ÉNORME, mais le fait de devoir l’assister dans ses derniers jours a été encore plus émotionnel, car il voulait mourir à la maison et non pas dans un lit d’hôpital.

L’implication émotionnelle était trop forte… en fait, j’avais l’impression de « mourir » en le regardant souffrir, incapable de faire quoi que ce soit pour l’aider.

Quelques mois après sa mort, la première crise d’épilepsie a eu lieu. De là, beaucoup d’autres … et puis il y a eu l’hospitalisation et le diagnostic.

Mon épilepsie n’est pas comme la plupart des affections.
Mon épilepsie touche à la fois la partie gauche et la partie droite de mon cerveau. Alors qu’elle touche d’habitude un côté du cerveau ou l’autre. Je me sens absent même si je suis éveillé.

Je peux être dans la maison et je peux me retourner (sans le savoir et sans le vouloir) et cela restera ainsi jusqu’à ce que je me remette de cette absence ou que quelqu’un qui est dans la maison avec moi s’en aperçoive.

Parfois, j’allumais le fer à repasser et je ne repassais pas la chemise mais ma main à la place, ce qui me brûlait très gravement ! Mon état devenait dangereux.

En mars 2019, j’ai eu une crise d’épilepsie avec de fortes secousses pendant 6 longues heures continues. J’avais l’air possédé ! J’avais une telle douleur dans la tête que je me suis mise à pleurer et à crier en me tenant la tête avec les mains.

À partir de là, j’ai dû rester au lit pendant plus de 3 mois. Quelqu’un devait être avec moi à tout moment et m’assister dans tout, même pour aller aux toilettes. Je ne comprenais pas ce qui m’arrivait ! Et à partir de cet épisode, le tremblement essentiel devenait constant. À partir de ce moment, je me suis fatigué très, très facilement. Ma mémoire commençait à faillir elle aussi.

Mon mari, n’ayant constaté aucune amélioration après avoir pris des médicaments sur ordonnance, m’a convaincue d’acheter une huile de CBD. J’étais réticente à l’idée d’essayer. Mais je n’avais rien à perdre. Et si ce qu’ils disaient de ses propriétés me faisait du bien ! M’aidait ? Alors pourquoi ne pas essayer !

J’ai donc cherché sur Internet un site où ils vendent de l’huile de CBD, non modifiée, biologique et contrôlée, et j’ai trouvé de l’huile NORDIC OIL. J’ai acheté mes premiers 15% d’huile et j’ai suivi les instructions.

J’ai pris une seule goutte pendant les trois premiers jours, puis deux pendant trois autres jours et enfin trois gouttes pour chaque consommation.

J’ai immédiatement ressenti une amélioration – 15 minutes après la première prise. J’ai été agréablement surprise ! J’espérais que l’effet se poursuivrait. En raison de la gravité de mon état, j’ai dû trouver progressivement la dose correcte pour moi-même.

Voici comment j’ai trouvé le bon dosage de CBD
J’ai donc commencé avec trois gouttes toutes les huit heures, mais ça a été bon pendant 4 à 5 heures, puis j’ai commencé à me sentir mal à nouveau.

J’ai donc raccourci les heures et j’ai réduit la dose à trois gouttes toutes les six heures. C’était mieux, mais je me suis sentie mal à nouveau après que l’effet du CBD se soit dissipé.

Maintenant, je prends de l’huile de CBD à 20%, 6 gouttes toutes les 5 heures et la pâte à 40% une fois par jour. Plus particulièrement la nuit, car mes pires crises surviennent surtout la nuit.

L’utilisation de l’huile et de la pâte m’a aidé à gérer le tremblement. Maintenant, je peux manger et boire … alors qu’avant, on me donnait à manger juste parce que je tremblais beaucoup et que je buvais avec une paille parce que je secouais toute la tête dans le verre, je ne pouvais pas boire et j’avais aussi des difficultés à avaler. Maintenant, je peux couper une pizza et un steak tout seul.

Les crises d’épilepsie ainsi que la gêne ont globalement diminué.

J’espère que ce témoignage aidera beaucoup d’autres personnes.


Rejoignez des utilisateurs du CBD sur Facebook !
Vous souhaitez bénéficier de l'expérience d'autres utilisateurs du CBD ? Vous avez des questions sur le CBD ? Il existe un groupe facebook actif sur le CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *