cbd osteoporose
10 min.

Selon la Fondation Internationale pour l’Ostéoporose1, l’ostéoporose affecterait 75 millions de personnes entre l’Europe, les Etats-Unis et le Japon. On estime que la maladie touche quelques 200 millions de femmes dans le monde – soit un dixième des femmes de plus de 60 ans.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose, ou maladie des « os poreux », est une maladie qui provoque la perte d’une trop grande quantité de masse osseuse. Cette perte de tissu rend les os plus fragiles et cassants. Cela signifie que les personnes souffrant d’ostéoporose ont une santé osseuse médiocre, car la densité de leurs os est réduite. Cela les rend particulièrement sujets à des fractures et autres blessures. Dans le pire des cas, la maladie pour déformer physiquement les structures du corps. En effet, l’ostéoporose peut déclencher des problèmes tels que la déformation de la colonne vertébrale.

Causes et symptômes

Les symptômes sont peu nombreux dans les premiers stades de l’ostéoporose. Une fois que les os ont été affaiblis par la perte de masse osseuse, les signes apparaissent et les symptômes peuvent être les suivants :

  • Mal de dos, causé par une vertèbre fracturée ou affaissée
  • Diminution de la taille avec le temps
  • Posture voûtée
  • Fractures osseuses plus fréquentes que la normale

Facteurs de risques

Les femmes ont plus de risques de développer une ostéoporose parce qu’elle peuvent rapidement perdre de la masse osseuse les premières années après la ménopause.

  • Glandes surrénales hyperactives
  • Thyroïde hyperactive
  • Faible taux d’hormones sexuelles
  • Consommation de corticostéroïdes sur une longue période
  • Problèmes médicaux tels que les inflammations ou les problèmes hormonaux
  • IMC inférieur à la moyenne
  • Boire et fumer
  • Utilisation régulière de médicaments affectant négativement la solidité de os et les taux hormonaux

Pourquoi le CBD est-il efficace contre l’ostéoporose ?

Ces dernières décennies, les chercheurs ont découvert la présence de récepteurs cannabinoïdes, les récepteurs CB1 et CB2, dans les tissus osseux. Ces éléments ont en fait un rôle essentiel pour notre santé osseuse.

Les CB2 se retrouvent de manière prédominante dans les ostéoclastes (les cellules réparatrices des os) et dans les ostéoblastes (les cellules de formation osseuse). Ce genre de récepteur cannabinoïde est nécessaire pour la régulation du métabolisme des os. Physiologiquement, il est important de maintenir un équilibre entre les ostéoclastes et les ostéoblastes pour garder une santé osseuse optimale. En vieillissant, cet équilibre peut se dérégler, et peut aboutir à une perte de densité des os et donc à l’ostéoporose.

Les agonistes des récepteurs CB2, tels que le BCD, peuvent être utilisés pour moduler les fonctions de ces récepteurs 2. Ils peuvent améliorer l’activité et la quantité des ostéoblaste en inhibant l’expression des ostéoblastes et la prolifération des ostéoclastes. Ces éléments peuvent aussi stimuler la formation d’os endocorticaux, arrêter la perte osseuse et maintenir une masse osseuse normale. Les récepteurs CB1, au contraire, peuvent être activés pour inhiber un élément chimique appelé noradrénaline3. Cet élément peut retarder la formation osseuse, ajuster le taux de réabsorption, et entraîner des problèmes osseux.

Des études récentes ont montré que l’utilisation d’huiles de CBD peut avoir des effets positifs sur ces récepteurs, et donc ralentir la progression de l’ostéoporose tout en soulageant ses symptômes.

Quels sont les bienfaits du CBD pour traiter l’ostéoporose ?

Les études ont prouvé que les produits à base de CBD avaient 2 bienfaits différents pour le traitement de l’ostéoporose. Le CBD régule négativement les récepteurs CB1 et CB2, et réduit donc leur capacité à s’associer aux agonistes, des composants qui les activent4. C’est ce qu’on appelle l’effet d’entourage. Le CBD aide à réduire les effets d’autres composants servant de récepteurs cannabinoïdes.

De plus, le CBD est capable d’inhiber plusieurs enzymes tels que le FAAH et d’augmenter les effets qu’ils exercent sur les récepteurs cannabinoïdes. Ainsi, les chercheurs ont suggéré que le CBD pourrait être efficace et utile pour réduire les risques de l’ostéoporose.

Système endocannabinoïde et ostéoporose

Le système endocannabinoïde joue un rôle essentiel dans la régulation de l’activité des ostéoclastes et des ostéoblastes5. Cela signifie que si le système défaille, cela peut provoquer de nombreuses maladies, dont l’ostéoporose. Il a été aussi prouvé que le système endocannabinoïde est capable de détecter le développement d’une perte de masse osseuse6. En effet, un manque de récepteurs endocannabinoïdes dans le cerveau a été lié à un renouvellement osseux important.

Le corps peut supprimer les vieilles cellules osseuses sans en produire assez de nouvelles. Cependant, si les récepteurs sont stimulés par le CBD, les os ont plus de chance de maintenir leur force même après des années.

Le système endocannabinoïde est composé de récepteurs qui sont activés par divers éléments, tels que le CBD. Les endocannabinoïdes sont surtout générés et dégradés par quelques types d’enzymes, ce qui donne au système un rôle de contrôle sur les activités essentielles. Ainsi, un nombre réduit de récepteurs endocannabinoïdes est lié au développement de l’ostéoporose.

Comment utiliser le CBD ?

Les huiles de CBD sont disponibles sous différentes formes et concentrations, par exemple en pâte liquide ou épaisse d’huile de chanvre, en gélules, en baume ou encore sous forme d’e-liquide.

La quantité de produit de CBD pour le traitement contre l’ostéoporose peut varier d’une personne à l’autre. Suivre un guide est optionnel. En général, il est conseillé de commencer avec de faibles doses et d’augmenter graduellement la quantité jusqu’à l’obtention des résultats escomptés.

Il est important d’avoir à l’esprit que chaque personne réagit différemment au CBD. La quantité recommandée peut varier d’un produit à l’autre, ce qui peut créer des confusions. Le dosage peut changer en fonction de la concentration en CBD de l’huile que vous utilisez. En moyenne, une dose de 25 mg par jour est efficace pour la plupart des gens. Pour des symptômes particulièrement forts, la quantité peut être augmentée petit à petit, semaines après semaines. La dose sera donc particulière à chaque personne. Pour plus de détails sur les dosages, pour pouvez consulter notre article à ce sujet ici.

Qu’en disent les études?

Une étude récente, menée par des scientifiques français, a suggéré que les os humains avaient un taux plus élevé d’endocannabinoïdes et de ligands que les cellules du cerveau 7. Un cannabinoïde généré naturellement par le corps, l’anandamide, pourrait donc avoir un effet sur les tissus osseux. L’anandamide les aide à se lier aux récepteurs CB2. Les scientifiques ont aussi souligné que le CBD était capable d’imiter l’anandamide, et donc d’affecter positivement la santé osseuse des personnes souffrant d’ostéoporose.

Une étude d’Idris Al a cherché à comprendre le rôle des récepteurs cannabinoïdes dans le traitement de l’ostéoporose8. Les résultats ont montré que le CBD est capable d’affecter le métabolisme des os et les ligands. Les produits CBD peuvent donc être utilisés pour des problèmes au niveaux des os, car ils peuvent exploiter les récepteurs cannabinoïdes afin de cibler un traitement anabolique et antirésorptif.

Une étude publiée en 2015 par le chercheur Kogan Niemand a démontré que, lorsque des souris sont traitées à l’huile de CBD, leur charge osseuse augmente de manière significative9. Le chercheur a aussi découvert que le CBD peut accélérer le processus de guérison des fractures.

Références

  1. International Osteoporosis Foundation (2019). FACTS AND STATISTICS. [online] Available at: https://www.iofbonehealth.org/facts-statistics []
  2. Dhopeshwarkar, A. and Mackie, K. (2014). CB2 Cannabinoid Receptors as a Therapeutic Target—What Does the Future Hold?. Molecular Pharmacology, 86(4), pp.430-437. []
  3. Reggio, P. (2010). Endocannabinoid Binding to the Cannabinoid Receptors: What Is Known and What Remains Unknown. Current Medicinal Chemistry, 17(14), pp.1468-1486. []
  4. Hammell, D., Zhang, L., Ma, F., Abshire, S., McIlwrath, S., Stinchcomb, A. and Westlund, K. (2015). Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain-related behaviours in a rat model of arthritis. European Journal of Pain, 20(6), pp.936-948. []
  5. Idris, A. and Ralston, S. (2012). Role of cannabinoids in the regulation of bone remodeling. Frontiers in Endocrinology, 3. []
  6. Bab, I. and Zimmer, A. (2008). Cannabinoid receptors and the regulation of bone mass. British Journal of Pharmacology, 153(2), pp.182-188. []
  7. Whyte, L., Ford, L., Ridge, S., Cameron, G., Rogers, M. and Ross, R. (2012). Cannabinoids and bone: endocannabinoids modulate human osteoclast function in vitro. British Journal of Pharmacology, 165(8), pp.2584-2597. []
  8. I. Idris, A. (2010). Cannabinoid Receptors as Target for Treatment of Osteoporosis: A Tale of Two Therapies. Current Neuropharmacology, 8(3), pp.243-253. []
  9. Kogan, N., et. al (2015). Cannabidiol, a Major Non-Psychotropic Cannabis Constituent Enhances Fracture Healing and Stimulates Lysyl Hydroxylase Activity in Osteoblasts. Journal of Bone and Mineral Research, 30(10), pp.1905-1913. []

Rejoignez des utilisateurs du CBD sur Facebook !
Vous souhaitez bénéficier de l'expérience d'autres utilisateurs du CBD ? Vous avez des questions sur le CBD ? Il existe un groupe facebook actif sur le CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *