cbd autism
4 min.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 1 enfant sur 160 est atteint de Troubles du Spectre Autistique (TSA). En raison de la hausse du nombre des enfants atteints d’autisme, il est important que les parents comprennent comment fonctionne le TSA. Aujourd’hui, les études cliniques sur des patients autistes n’ont pas encore été en mesure de proposer un traitement. Il est donc conseillé aux parents d’essayer l’huile de CBD (cannabidiol) pour le traiter.

Il est important que les parents comprennent la relation entre le CBD et l’autisme. Il n’existe actuellement aucune preuve publiée permettant d’affirmer que la prise de cannabidiol est le traitement le plus approprié pour les troubles du spectre autistique. Cependant, il existe un certain nombre de témoignages 1 qui tendent à affirmer que le CBD peut être un traitement efficace pour l’autisme. Selon une étude publiée dans le Journal of Autism and Developmental Disorders, certains récepteurs cannabinoïdes sont liés à la régulation de l’autisme2.

Qu’est-ce que l’autisme ?

Un Trouble du Spectre Autistique (TSA) est une déficience développementale complexe caractérisée par un grand nombre d’affections. Cela comprend des problèmes de sociabilité, de développement, de langage, de communication, et de rigidité du comportement. On parle de Trouble du Spectre Autistique en raison des nombreuses affections existantes. De même, les symptômes peuvent varier selon les individus.

Un  TSA peut aussi être accompagné d’anxiété, de problèmes de sommeil, de phobies, de Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) et de problèmes de comportement… C’est là qu’intervient le cannabis médical et ses effets calmants. De plus, la communication peut être très compliquée pour les personnes atteinte de TSA. Il arrive que les personnes atteintes souffre d’automutilation, de rage, d’anxiété et d’autres comportements répétitifs auto-calmant.

Pourquoi le CBD est-il efficace contre les troubles du spectre autistique ?

L’une des raisons pour lesquelles de nombreux patients préfèrent le CBD pour les troubles du spectre autistique à d’autres médicaments est que le système endocannabinoïde a été reconnu pour son lien avec la pathogénie des TSA et le développement du cerveau3. Une variation qui provient de certaines conditions embryonnaires peut altérer le système endocannabinoïde (SEC). Cela peut être à l’origine de nombreux problèmes associés à l’autisme. Les chercheurs ne sont pas sûrs du processus, mais ils ont constaté qu’un manque de récepteurs du SCE peut entraîner beaucoup d’anxiété qui se traduit par un TSA. En raison de ces problèmes, les traitements à base de cannabis médical restent efficace pour calmer les angoisses des personnes atteintes d’autisme et observer une amélioration significative4.

Quels sont les bienfaits du cannabis médical contre les TSA ?

Le cannabis médical semble être très efficace pour lutter contre les comportements issus des troubles du spectre autistique grâce à son potentiel calmant. En effet, il joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la fonction cérébrale répressive en augmentant le taux de neurones, qui régulent le niveau d’inhibition dans le cerveau. Le rétablissement de ce type d’équilibre dans le cerveau facilite donc la diminution des crises. Le comportement social de la personne est aussi amélioré.

Quels sont les effets secondaires de l’utilisation du CBD pour traiter les TSA ?

Le CBD est considérée comme sûre par l’Organisation mondiale de la santé5. Néanmoins, certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires dont il est important d’être pleinement informé. Vous pouvez trouver notre guide d’information ici.

Système endocannabinoïde et autisme

La plupart des symptômes de l’autisme sont liés aux fonctions du système endocannabinoïde (SEC) dans le corps. Ce système remplit un certain nombre de fonctions dans le corps, telles que :

  • Changements d’humeur
  • Plaisir et  récompense
  • Contrôle de la mémoire
  • Sensation de douleur
  • Contrôle moteur

Le corps possède en effet un grand nombre de récepteurs cannabinoïdes dans chaque cellule.

Comment utiliser le CBD pour traiter les TSA ?

Nous recommandons aux débutants de commencer par de faibles doses, et d’augmenter les quantités petit à petit. Le dosage varier d’une personne à l’autre. C’est une méthode efficace pour déterminer la bonne quantité pour chaque personne. Il est aussi plus facile de trouver le bon dosage lorsque la maladie et ses symptômes associés sont connus.

Chaque personne réagit différemment au CBD. La quantité recommandée peut varier d’un produit à l’autre, ce qui peut créer des confusions. Le dosage peut changer en fonction de la concentration en CBD de l’huile que vous utilisez. En moyenne, une dose de 25 mg par jour est efficace pour la plupart des gens. Pour des symptômes particulièrement forts, la dose peut être augmentée petit à petit jusqu’à amélioration significative. La quantité sera bien-sûr différente pour chaque personne et devra être contrôlée. Pour plus de détails, lisez notre article sur le dosage du CBD ici.

Qu’en disent les études ?

Certaines études ont recueilli des faits sur le CBD montrant des résultats qui prouvent l’efficacité du cannabidiol comme traitement pour les patients atteints d’autisme.

Selon un article du USA today6, la majorité des données sur le CBD et l’autisme proviennent d’une étude clinique sur l’épilepsie chez les enfants, conduite il y a plusieurs années en Israël. Cependant, l’essentiel des informations relatives à l’autisme montrait que 30 % des enfants autistes souffraient aussi d’épilepsie. Il a été observé que, chez 70 % des personnes autistes, certains troubles autistiques tels que l’anxiété ont été réduits grâce à des médicaments à base de cannabis médical.

D’après ces études, le CBD permet de soulager les symptômes des troubles du spectre autistique. Il est donc conseillé d’y recourir pour traiter les nombreux problèmes qui y sont liés.

Références

  1. Chakrabarti, B., Persico, A., Battista, N. and Maccarrone, M. (2015). Endocannabinoid Signaling in Autism. Neurotherapeutics, 12(4), pp.837-847. []
  2. Siniscalco, D., Sapone, A., Giordano, C., Cirillo, A., de Magistris, L., Rossi, F., Fasano, A., Bradstreet, J., Maione, S. and Antonucci, N. (2013). Cannabinoid Receptor Type 2, but not Type 1, is Up-Regulated in Peripheral Blood Mononuclear Cells of Children Affected by Autistic Disorders. Journal of Autism and Developmental Disorders, 43(11), pp.2686-2695. []
  3. Zamberletti, E., Gabaglio, M. and Parolaro, D. (2017). The Endocannabinoid System and Autism Spectrum Disorders: Insights from Animal Models. International Journal of Molecular Sciences, 18(9), p.1916. []
  4. Blessing, E., Steenkamp, M., Manzanares, J. and Marmar, C. (2015). Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders. Neurotherapeutics, 12(4), pp.825-836. []
  5. Expert Committee on Drug Dependence (2018). CANNABIDIOL (CBD). [online] World Health Organization. Available at: https://www.who.int/medicines/access/controlled-substances/CannabidiolCriticalReview.pdf. []
  6. Schwartz, Y. (2017). Marijuana may be a miracle treatment for children with autism. [online] USA Today. Available at: https://eu.usatoday.com/story/news/world/2017/04/25/marijuana-pot-treatment-children-autism-cannabis-oil/100381156/ []

Rejoignez des utilisateurs du CBD sur Facebook !
Vous souhaitez bénéficier de l'expérience d'autres utilisateurs du CBD ? Vous avez des questions sur le CBD ? Il existe un groupe facebook actif sur le CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =